Bâtiment à énergie positive et réduction carbone E+C- , notions de mesure

10 avril 2019by Didier GauërArchitecture et inspirations3

Comment évaluer et mesurer un bâtiment E+C-

Les expérimentations de bâtiment à énergie positive et de réduction carbone (E+C-) comprennent le calcul des émissions de gaz de serre du bâtiment et ceci, tout au long du cycle de vie.
Pour garantir une homogénéité des évaluations, plusieurs logiciels adaptés sont disponibles. Certains servent au calcul du bilan BEPOS et des indicateurs énergétiques du référentiel (Cypecad, DesignBuilder, Archiwizard, Climawin). D’autres logiciels existent également pour l’évaluation de la performance environnementale comme le calcul de l’émission de gaz à effet de serre (Eges). Citons par exemple Elodie, ThermaACV et toujours Climawin et Archiwizard.

Par exemple,  les premiers projets HLM ont été labellisés en 2017, en s’inscrivant ainsi dans une expérimentation mesurée. Les projets offraient les données pour contribuer au référentiel de l’USH (l’Union sociale pour l’habitat) . Le deuxième appel au projet a été réalisé en 2018. Nous sommes donc dans une étape de création de base de connaissance sur ces expérimentations.

Les maîtres d’ouvrages peuvent s’adresser aux 13 bureaux d’études référents (1 par région) pour obtenir une aide de l’Ademe à la réalisation d’étude d’évaluation.

Solar panels on a lawn

Dans l’attente de RE2020, le rôle des ouvrages de l’Etat

Toutes les nouvelles constructions sous maîtrise d’ouvrage de l’Etat ou des collectivités territoriales doivent faire preuve de l’exemplarité. Ceci engage la maîtrise d’ouvrage publique à être largement au-dessus du standard RT2012,  une norme relativement facile à atteindre.

Le décret du 21 décembre 2016 et l’arrêté du 10 avril 2017 précisent la définition du bâtiment à énergie positive et celle du bâtiment à haute performance environnementale. Toutefois, l’atteinte de ces niveaux n’est pas si facile à évaluer. Tout simplement parce que cette évaluation doit tenir compte de nombreux paramètres. Par exemple, des contraintes urbaines et architecturales du site, de la faisabilité et du surcoût occasionné qui doivent être proportionnels aux gains énergétiques.

Ce qui signifie aussi qu’il n’est pas judicieux d’établir tout de suite un nouveau standard de réglementation. Mais plus une méthode permettant de rechercher ‘l’optimum technico-économique ».
Pour obtenir un label, ils existent quatre niveaux de performance énergétique (par exemple le niveau 4=bilan nul)  et deux niveaux de performance carbon. L’idée de niveaux dans cette période de transition est intelligente. Elle permet de créer ainsi quelques cas de construction du niveau ‘excellence’ et une cohorte plus large de suiveurs. Vous avez compris, le but étant aussi d’accumuler un maximum de connaissances avant de définir la RT2020.

Le business des labels

Label

Il faut évidemment aussi des « médailles permettant de faire les annonces et le marketing ». Ce qui génère une activité lucrative pour les organismes de certification. Cinq organismes de certification ont passé des conventions avec l’Etat.
Céquami pour l’individuel, Cerqual pour collectif et médico-social, Certivéa pour le non résidentiel et Prestaterre et Promotelec pour logement collectif et individuel.
Ils peuvent délivrer chacun  le label E-C+ et/ou en plus le leur label d’origine comme NF Habitat.

Les expérimentations en chiffres de l’Observatoire : http://observatoire.batiment-energiecarbone.fr/statistiques/experimentation-en-chiffres/

 

Nous abordons le sujet de la rénovation et du bilan Bepos et du bâtiment à énergie positive dans les articles suivants.
Plus de données sur le site de CSTB

Voir aussi notre article sur le bilan Bepos : Comment comprendre le bilan Bepos.
Et également l’article sur les façades thermiques. Et voir aussi les nouvelles tendances mondiales.

Didier Gauër

Architecte DPLG depuis 1986 et fondateur de l'agence d'architecture Zebrand’co, Didier est spécialisé en architecture des établissements d'enseignement supérieur. Sa passion : concevoir des environnements et espaces pour favoriser le bien-être des étudiants et l'innovation pédagogique des enseignants. Education#Architecture.

3 comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *